Glossaire

Share
Print Friendly, PDF & Email

Ce glossaire est en construction, il s’étoffera au fur-et-à-mesure des articles

GLOSSAIRE

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ABEL PRIZE – Prix Abel : récompense décernée annuellement à des mathématiciens par l’Académie norvégienne des sciences et des lettres. Ce prix est inspiré du prix Nobel, qui n’existe pas en mathématiques. Même si la médaille Fields a souvent été comparée au prix Nobel, elle en diffère sur certains aspects essentiels (elle distingue des travaux exceptionnels accomplis par un mathématicien avant l’âge de 40 ans ; récompense financière modeste ; prix remis tous les quatre ans), ce qui fait du prix Abel un meilleur équivalent du prix Nobel (récompense plutôt d’une œuvre dans son ensemble).

ADN : Acide désoyribonucléique est une molécule, présente dans toutes les cellules vivantes, qui renferme l’ensemble des informations nécessaires au développement et au fonctionnement d’un organisme. C’est aussi le support de l’hérédité car il est transmis lors de la reproduction, de manière intégrale ou non. Il porte donc l’information génétique et constitue le génome des êtres vivants.
La structure standard de l’ADN est une double-hélice droite, composée de deux brins complémentaires. Chaque brin d’ADN est constitué d’un enchaînement de nucléotides, eux-mêmes composés de bases azotées, de sucres (désoxyribose) et de groupements phosphate. On trouve quatre nucléotides différents dans l’ADN : A, G, C et T, du nom des bases correspondantes. L’information génétique est inscrite dans l’ordre dans lequel s’enchaînent les quatre nucléotides.

ARN : acide ribonucléique est un acide nucléique présent chez pratiquement tous les êtres vivants, et aussi chez certains virus. L’ARN est très proche chimiquement de l’ADN et il est d’ailleurs en général synthétisé dans les cellules à partir d’une matrice d’ADN dont il est une copie. Les cellules utilisent en particulier l’ARN comme un support intermédiaire des gènes pour synthétiser les protéines dont elles ont besoin. L’ARN peut remplir de nombreuses autres fonctions et en particulier intervenir dans des réactions chimiques du métabolisme cellulaire.

ATLAS : A Toroidal LHC Apparatus est l’une des expériences liées au LHC, il s’agit d’un détecteur de particules qui a pour objectif de détecter le boson de Brouet-Englert-Higgs (détecté avec quasi certitude en 2012, ce qui valu le Prix Noble de physique à ses ‘inventeurs’ Englert et Higgs, Brout étant décédé peu de temps avant cette découverte)

BERT : Bidirectional Encoder Representations from Transformers, il s’agit d’une méthode d’apprentissage machine permettant à des systèmes neuronaux d’améliorer leur compréhension du langage naturel et d’améliorer leur score aux tests GLUE (General Language Understanding Evaluation)

BOSON : Toutes les particules élémentaires découvertes à ce jour sont soit des bosons, soit des fermions, ces derniers ne pouvant être que dans un état totalement antisymétrique par rapport à l’échange de particules. Le théorème spin-statistique indique que les particules de spin entier sont des bosons, alors que les particules de spin demi-entier sont des fermions. Le plus célèbre des bosons est le boson de Brout-Englert-Higgs (couramment appelé, à tort, ‘boson de Higgs’)

CERN : Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire, organe provisoire institué en 1952, est le plus grand centre de physique des particules du monde.

Cobot : (collaborative robot) robot ‘collaboratif’, c’est-à-dire conçu pour fonctionner en présence d’opérateurs humains à proximité et donc équipé de système de sécurité lui évitant de blesser ceux-ci (arrêt immédiat en cas de contact, …)

Coronavirus : Le nom « coronavirus« , du latin signifiant « virus à couronne », est dû à l’apparence des virions sous un microscope électronique, avec une frange de grandes projections bulbeuses qui ressemblent à la couronne solaire. Ce sont des virus enveloppés avec un génome d’ARN simple brin de sens positif et une nucléocapside de symétrie hélicoïdale. Celle-ci est enveloppée dans une enveloppe protéique de forme icosaédrique. La taille du génome des coronavirus varie d’environ 26 à 32 kilobases, l’une des plus grandes parmi les virus à ARN

Covid-19 : acronyme anglais de coronavirus disease 2019. Maladie infectieuse émergente de type zoonose virale causée par la souche de coronavirus SARS-CoV-2. Les symptômes les plus fréquents en sont la fièvre, la toux et la gêne respiratoire et, plus rarement, un syndrome de détresse respiratoire aiguë pouvant entraîner la mort, notamment chez les personnes rendues fragiles par l’âge ou des comorbidités. Une autre complication mortelle est une réponse exacerbée du système immunitaire inné (‘tempête’ cytokinique).
NOTE : en frnaçais l’Académie française recommande l’utilisation du féminin : LA covid-19, ‘disease’ signifiant LA maladie

CPU : Central Processing Unit (Unité Centrale de Traitement) est le ‘cœur’ de l’ordinateur, où sont lues et exécutées toutes les instructions-machine des programmes. Aujourd’hui, la plupart des CPU sont réalisés sur un seul circuit intégré appelé microprocesseur.

Cyclotron : accélérateur de particules dans lequel les particules, soumises à un champ magnétique, suivent une trajectoire en spirale et sont accélérées par un champ électrique. L’énergie des particules ainis accélérées reste limitées à quelques dizaines de MeV . Pour obtenir des énergies plus importantes, on utilise des accélérateurs de conception plus récente tels le synchrocylclotron ou le synchrotron basés sur des principes similaires mais dont le champ électrique varie pour tenir compte des effets relativistes aux vitesses proches de celle de la lumière.

DARPA : Defense Advanced Research Projects Agency (http://www.darpa.mil/default.aspx). Comme son nom l’indique, il s’agit d’une agence su Ministère de la défense US qui développe des projets avancés. C’est cette même agence qui, sous son ancien nom ‘ARPA‘ développa le réseau informatique distribué ‘ARPANET‘ qui servit de fondations au réseau Internet tel que nous le connaissons (après les centres militaires, les universités US sont venues se greffer sur le réseau puis d’autres universités et entreprises, …).

électrolyse : méthode qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique. C’est le processus de conversion de l’énergie électrique en énergie chimique. Elle permet par ailleurs, dans l’industrie chimique, la séparation d’éléments ‘par exemple la séparation de l’eau/H20 en hydrogène/H2 et oxygène/O2) ou la synthèse de composés chimiques. 

EPR : initialement ‘European Pressurized Reactor‘ (Réacteur Européen Pressurisé) et plus tard, c’est devenu ‘Evolutionary Power Reactor’ (Réacteur de puissance évolué). Il s’agit d’un type de réacteur à eau pressurisée dit de 3ème génération, de capacité plus importante et de sûreté encore meilleure que ceux de la 2ème génération (la plupart de ceux que l’on trouve, p.ex. en Europe)

eV : symbole de l’électron-volt, unité d’énergie valant environ 1,602 176 565(35) × 10−19J

Fermion : En physique des particules, un fermion est une particule de spin demi-entier. Elle obéit à la statistique de Fermi-Dirac. Un fermion peut être une particule élémentaire, tel l’électron, ou une particule composite, tel le proton, ou toutes leurs antiparticules.

FIELDS MEDAL – MEDAILLE FIELDS : Distinction souvent considérée comme étant le ‘Nobel de mathématiques’ (les mathématiques n’étant pas reprises dans les disciplines récompensés par les Prix Nobel

GLUE ; General Language Understanding Evaluation, comme le laisse supposer cette dénomination, il s’agit de tâches de lecture visant à évaluer le degré de compromission des systèmes informatisés (d’IA)

GSM : Global System for Mobile Communications (historiquement : ‘Groupe Spécial Mobile’)

HILAC : Heavy Ion Linear Accelerator (Lawrence Radiation Laboratory de l’Université de Berkeley, Californie)

HTTP : HyperText Transfer Protocol Il s’agit du protocole mis au point au CERN pour l’échange de documents entre systèmes informatiques de nature différente ; il est la base pour les échanges de données sur le World Wide Web. Pour les détails du protocole HTTP : voir le site du W3C http://w3.org

ITER : International Thermonuclear Experimental Reactor (Réacteur thermonucléaire expérimental international en français et ‘chemin’ en latin, chemin vers la fusion nucléaire)

Lepton : En physique des particules, un lepton est une particule élémentaire de spin 12 qui n’est pas sensible à l’interaction forte.Le terme lepton provient du mot grec λεπτός / leptós (« léger ») et se réfère à la faible masse du premier lepton découvert, l’électron, par rapport aux nucléons. 

LHC ; Large Hadron Collider (LHC, ou Grand collisionneur de hadrons en français) est un accélérateur de particules mis en fonctionnement le et inauguré officiellement le au CERN.

MIT : Massachussets Institute of Technology, (Insitut de Technologie du Massachusset)

MOORE (loi de) : la ‘loi’ de Moore (du nom du co-fondateur d’Intel, Gordon Moore qui l’a formulée) spécifie que le nombre de transistors qui peuvent être placés sur un circuit intégré double +/- tous les deux ans. Cette loi a été, jusqu’à présent, largement respectée.

NBIC : abréviation pour ‘Nanotechnologiy, Biotechnology, Infromation technology and Cognitive sciences‘ ou, en français ‘Nanotechnologies, Biotechnologies, Informatique et Sciences cognitives’

NLP : Natural Language Processing ou Traitement du langage naturel

NOBEL PRIZE – PRIX NOBEL :

QKD : Quantum Key Distribution (Distribution de Clés Quantiques)

QISE : Quantum information Science & Engineering (Science et ingénierie quantiques de l’information)

Quark : particule élémentaire et un constituant de la matière observable. Les quarks s’associent entre eux pour former des hadrons, particules composites, dont les protons et les neutrons sont des exemples connus

Qubit : alors que dans un ordinateur ordinaire, les informations sont codées sous la forme de bits qui ne peuvent prendre que deux valeurs, 0 ou 1, selon le passage au non de courant électrique à travers un transistor, les bits quantiques (ou qubits) peuvent simultanément prendre les valeurs 0 et 1. Qui plus est, lorsque deux qubits interagissent, leurs états physiques « s’enchevêtrent », si bien que les deux systèmes ne peuvent plus être décrits de façon indépendante – on parle d’états intriqués (application de l’intrication quantique)-‘entanglement’ en anglais.

SARS-CoV-2 :  Acronyme de ‘Coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère‘ qui provoque la maladie appelée covid-19 (coronavirus disease-19 ou maladie à cronavirus-19) ayant conduit à la pandémie toujours en cours

Synchrotron :

Télomères : Séquences d’ADN non codantes, situées aux extrémités des chromosomes, permettant le maintien de l’intégralité de l’information génétique à chaque réplication cellulaire

Tokamak : Le tokamak est un réacteur de fusion nucléaire à confinement magnétique du plasma. Le terme est une translitération d’un acronyme russe signifiant ‘chambre toroïdale avec bobines magnétiques‘. Ce concept fut inventé au début des années 1950 par les physiciens soviétiques Igor Tamm et Andreï Sakharov ; le premier tokamak fut construit à l’Institut Kurchatov à Moscou (un tokamak expérimental fut installé dans les années ’70 au laboratoire de physique de l’ERM à Bruxelles)

Virus :

Zoonose :

Share

2 comments for “Glossaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *