La fin de la loi de Moore ?

Share
Print Friendly, PDF & Email

Si on en croit un directeur du DARPA, on pourrait bientôt assister à la fin de la loi de Moore.Le problème ne serait pas d'ordre physique (miniaturisation toujours plus poussée touchant aux limites physiques/quantiques) mais plutôt d'ordre économique : il est extrêmement coûteux de développer de nouveaux processeurs toujours plus performants et de rentabiliser l'investissement colossal que cela représente. Un exemple : une des toutes dernières fonderies de silicium/usine de fabrication de circuits intégrés (chips) en cours de construction représente un investissement de l'ordre de 8 MILLIARDS de $ …

La course à la miniaturisation pourrait se ralentir très prochainement : le leader, Intel, en est actuellement à une technologie '22 nanomètres' et prévoit de passer commercialement à du 10 nanomètres à partir de 2015 mas, à ce jour, n'a aucune idée quant aux techniques à utiliser pour passer sous la barre des 7 nanomètres que l'auteur de cette étude considère comme un 'tournant' technologique et qui devrait être disponible à partir de 2020. Mais l'aspect 'physique' n'est pas le seul obstacle, répétons-le, l'aspect économique est au moins aussi important !

Si la loi de Moore 'meurt de sa belle mort' d'ici un peu moins de 10 ans, il ne faut pas pour autant désespérer, les ordinateurs quantiques devraient assez rapidement prendre le relais (mais il faudra, probablement, attendre quelques années de plus pour qu'ils soient commercialisés et disponibles pour le grand public).

 

http://www.cnet.com/news/end-of-moores-law-its-not-just-about-physics/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *