La technique CRISPR utilisée pour la première fois sur un adulte

Share
Print Friendly, PDF & Email

Une première médicale qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives de traitement pour certaines formes de cécité (et, à l’avenir d’autres pathologies d’ordre génétique).
Des médecins ont utilisé la technique d’édition génétique CRISPR pour tenter de corriger les gènes responsables d’une forme de cécité héréditaire, l’amaurose congénitale de Leber qui se traduit par une dégénérescence de la rétine. C’est la première fois que cette technique est utilisée pour modifier des gènes au sein du corps d’un adulte.

La technique a consisté à simplement déposer sous la rétine 3 gouttes de liquide contenant le produit d’édition génétique.

L’espoir des médecins est de pouvoir régénérer qui, , à vie, entre 1/10 et 1/3des cellules concernées qui, comme elles en se divisent pas, pourraient persister toute la vie du patient. Lors de tests sur des animaux, ce n’est pas moins de la moitié des cellules qui ont pu être corrigées.

Il faudra encore attendre de l’ordre d’un mois pour savoir si le résultat de cette opération est positif ; si te les le cas, l’équipe envisage de poursuivre ses tests sur18 enfants et adultes.

De l’espoir pour certains malvoyants …

Sources :
https://apnews.com/17fcd6ae57d39d06b72ca40fe7cee461
https://www.technologyreview.com/f/615315/crispr-was-just-used-in-a-bid-to-restore-sight-to-a-blind-person/

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *