Livre à la une : Inventing ourselves (par Sarah Jayne Blakemore)

Share
Print Friendly, PDF & Email

Et voici un quatrième ouvrage parmi les six finalistes pour le prix du Livre de Science de la Royal Society : Inventing ourselves par Sarah Jayne Blakemore

On plaisante souvent en disant que les adolescents n’ont pas de cerveau. Pour une raison quelconque, il est socialement acceptable de se moquer des gens à cette étape de leur vie. Le besoin d’amitiés intenses, la prise de risques excessifs et le développement de nombreuses maladies mentales – dépression, toxicomanie, schizophrénie – commencent durant ces années formatrices, alors pourquoi le cerveau adolescent est-il différent ?

S’appuyant sur ses recherches de pointe dans son laboratoire de Londres, une neuroscientifique primée, Sarah-Jayne Blakemore explique ce qui se passe à l’intérieur du cerveau des adolescents, ce que les expériences de son équipe ont révélé sur notre comportement et comment nous nous relions les uns aux autres et à notre environnement au cours de cette période de notre vie. Elle montre que si l’adolescence est une période de vulnérabilité, c’est aussi une période d’immense créativité – une période qui doit être reconnue, entretenue et célébrée.

[amazon_link asins=’151009931X,0857523716′ template=’CopyOf-ProductGrid’ store=’scienco-tekniko-21′ marketplace=’FR’ link_id=’099146b8-b5af-11e8-938f-8dd9cadfe5ba’]

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *