Nous sommes tous constitués de poussière d'étoile(s)

Share
Print Friendly, PDF & Email

Notre corps est d'une incroyable complexité avec ses milliards de cellules diverses, leurs interactions, … mais, si nous nous arrêtons un instant sur l'origine des atomes qui constituent notre corps, force est de constater que cette origine se situe ni plus moins que dans les étoiles en formation ! En effet, la 'soupe de particules' qui existait dans l'immédiat après big-bang (ou quelle que soit la dénomination retenue) a commencé à s'agglutiner en particules un peu moins élémentaires qui sont devenues, sous les effets combinés de la chaleur, de la pression et des forces gravitationnelles, des atomes de différentes compositions, à savoir les différents éléments naturels (et quelques autres) qui constituent aujourd'hui ce qu'on appelle le 'tableau de Mendeleiev'.

Ces atomes ont finit par se regrouper en molécules qui forment la matière inerte (minérale) dont sont constituées les étoiles et les planètes, dont notre belle planète bleue, la Terre.

Mais l'évolution ne s'arrête pas là ! Sous l'influence de phénomènes extérieurs, de minérales, les molécules ont évolué vers le 'vivant' en formant des cellules capables de se diviser, de se reproduire et même de se différencier pour finalement devenir des êtres vivants qui, en fonction de leurs conditions d'environnement, se sont adaptés petit-à-petit et ont donné une incroyable variété de 'êtres vivants que soit dans le monde végétal ou animal ! Et l'être humain l'homo spaiens sapiens que nous sommes n'est jamais qu'un membre parmi une multitude d'autres, du règne animal. Nous sommes donc, comme l'ensemble de la nature qui nous entoure, constitués, de poussières d'étoiles …

Et, en ces temps où l'on parle tellement de recyclage, il est évident que le Terre est une formidable machine à recycler : c'est ainsi que nous respirons en fait l'air que les dinosaures ont expiré il y a des dizaines de millions d'années … En effet, le CO2 qu'ils ont expiré a été recyclé par les plantes, par le plancton, … pour en séparer le carbone et l'oxygène, oxygène qui est revenu prendre sa place dans l'air entourant la Terre, dans l'atmosphère que nous respirons ; certes, ce n'est pas directement l'air expiré par les dinosaures que nous respirons mais il a été recyclé un nombre impressionnant de fois depuis lors et a été respiré par nos très lointains ancêtres, et ainsi de suite. La Terre est une formidable machine à recycler les poussières d'étoiles !

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *